06/11/2005

Le bonheur est dans les prés...

Bon là faut y aller. Cela fait quelques jours que j'essaye de repérer un espace utilisable. Je me dis que pour un premier lancer du motoplaneur, il ne me faut pas encore trop d'espace car je veux juste le lancer et poser.
Bref, je jette mon dévolu sur un champ, pas trop dégagé en fait. En effet, je mets toute la sauce et je balance le motoplaneur comme je peux (ah oui en plus il y a pas mal de vent, donc face au vent bien sûr). Il va tout droit, légère montée et, après 7 ou 8 mètre part sur la droite... de plus en plus... et il se ramasse dans une haie de fils barbelés. Résultat, l'entoilage de l'aile un peu amoché et.. c'est tout. Le bol.
 
Leçon nr 4: pour ton premier vol, même quand l'aire d'évolution te semble assez grande, trouve en une autre, encore plus grande et sans obstacle à proximité (proximité = pas à moins de 100m).
 
Bon retour à la maison, on met deux autocollants pour rafistoller l'entoilage. On verra la suite un autre jour.
Une semaine plus tard, recherche d'un terrain plus vaste et dégagé. C'est une sorte de petite vallée, juste une route au milieu mais une voiture toutes les 10 minutes et peu d'obstacle (champs de blé en été, idéal pour amortir...). On y va, on met la sauce et je lance l'engin face au vent (vent presque nul ce jour là, franchement ça aide pour débuter). Le Montana 1800 monte tranquillement, je contrôle, gauche, droite spirales.... mince ça marche. J'ai aucune idée de l'autonomie donc je fais assez rapidement un tour pour poser. Ca allonge pas mal, donc au premier essai il va trop loin et est encore trop haut. Deuxième essai, j'aborde la descente de plus loin, toujours face au vent, ça descend régulièrement, tout moteur coupé bien sûr (c'est un planeur), et près du sol très léger arrondi. Ca pose, pas de casse. Super ! Premier vol réussi. J'en fais un deuxième le même jour, pas de problème. C'est bon on y est.
Avant cela, j'ai oublié de mentionner que j'avais fait pas mal de simulateur sur PC (FMS, celui qui est gratuit, avec une manettre de jeu, même pas avec une radio branchée sur le PC).
 
Leçon nr 5: Fais un maximum de simu sur le PC, avec FMS au minimum. Il y a d'autres produits plus réalistes aussi sur le marché : Aerofly, Real Flight G3, Reflex XTR (le top il paraît). Cela permet d'apprendre les bases dont les fameuses inversions à éviter (quand l'avion vient de face, les commandes sont "inversées").
 
Ensuite on achète une deuxième batterie pour avoir plus d'autonomie (environ 15 minutes pas batterie ce qui est pas mal  - si on on utilise le moteur pour grimper et qu'on coupe pour planer). Et quelques week-ends de suite, on vole et on se sent de plus en plus à l'aise.
 
Suite au prochain épisode...

19:45 Écrit par tuftuf | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.